No stress, il y a une justice